Expo/Débat « Coiffer la poupée » – Dimanche 7 mars à 16h

DIMANCHE 7 MARS 2021

à 16h

►► Exposition/Débat◄◄

Ces poupées qui montrent leurs pires blessures qu’elles cachaient derrière la beauté si conventionnelle de leur corps.

Animé par Deneb CAMOUSSEIGHT 

C’est la traduction de l’expression d’origine chilienne « peinar la muñeca » qui se réfère à une femme qui a soi-disant perdu la raison. Ici, cela se réfère à ces poupées qui montrent leurs pires blessures qu’elles cachaient derrière la beauté si conventionnelle de leur corps. Et ces blessures sont fascinantes pour certain.e.s, insupportables pour d’autres.

Le modèle de poupée travaillé est d’une marque bien connue, celle qui représentait, jusqu’à il y a quelques années encore, un idéal de beauté aux attributs physiques exagérément féminins, et qui promouvait l’obéissance aux standards traditionnels de ce qui était sensé être une femme.

Chaque œuvre cherche à mettre en lumière la diversité des situations que les femmes peuvent traverser, sans hésiter à provoquer la réaction viscérale de celui.celle qui contemple. Quelques poupées masculines, tout aussi stéréotypées, rappellent que la réalité ne peut être appréhendée sans l’autre moitié du monde, l’homme.

Les sujets abordés en 36 « tableaux » vont de la dénonciation de la réduction de l’être à l’état d’objet, la mise sous verre de la capacité intellectuelle, la mise en cage du corps, la lutte pour la liberté de décider, la liberté de pouvoir aimer et d’être aimé.e, et la liberté d’être différent.e et de le montrer. Elle questionne les valeurs ambiantes, l’appel à posséder pour se sentir vivre, l’obligation de plaire pour se sentir aimé.e, la vacuité. C’est aussi enfin, un chant de et pour tous ceux et celles qui se battent…. envers… et contre tout.

Cette expo est portée par l’association Matière Vivante.

L’expo se fermera avec un débat, ouvert à toutes et toutes. Les poupées, pleines de symbolismes, interpellent par leur propre présence. Elles provoquent la discussion sur les fractures sociales de genre et mènent à celui qui les a vues à remettre en question ou au contraire, à prendre position.

Entrée gratuite

Information 06 81 98 78 50

Comment venir ?

Parking gratuit